Bienvenue sur Xbox360France.com, venez vite nous rejoindre et vivre l'actualité Xbox 360 : S'inscrire
 
 
Edition du 18 avril 2014, 15:08   19 personne(s) en ligne et 13124 inscrits
Accueil > Articles > Tests > A World of Keflings

A World of Keflings
Publié par violetb le mardi 18 janvier 2011 à 20:39

Qui n’a jamais rêvé de se prendre pour Gulliver et de rencontrer de petits êtres charmants, les Liliputiens ? Vous en rêviez !!! Ninja Bee l’a fait et même plutôt deux fois qu’une. En effet, deux ans après un premier opus intitulé A Kingdom for Keflings, Ninja Bee remet le couvert avec une suite A World of Keflings. Ce second volet reprend les principes de son aîné, en corrige quelques défauts et nous apporte quelques améliorations. Mais cela suffit-il pour que nous mettions la main au porte monnaie et dépensions 800 MS points pour obtenir ce jeu ?



UN MONDE VOUS ATTEND …

Comme je l’indiquais en introduction, A World of Keflings repose sur le même concept que son aîné. A Kingdom for Keflings tirait parti des avatars Xbox 360, fraîchement débarqués il y a deux ans, A World of Keflings le fait également. Votre avatar fait partie intégrante du scénario et sera le héros. Le scénario n’a pas beaucoup évolué : en effet, vous incarnez toujours un géant qui s'est mis en tête d'aider des sortes de petits lutins, les Keflings, à bâtir leur royaume. Au lancement de votre partie, votre avatar emprisonné dans un bloc de glace se réveille et là merci le réchauffement climatique !!! Votre alter-ego virtuel se libère sans mal de sa prison de glace. De petites créatures, les Keflings, viendront alors à votre rencontre et votre nature généreuse aidant, vous les aiderez volontiers à se développer.

Comme dans l’opus précédent, votre alter ego virtuel tient le rôle de maître d’œuvre. Vous vous déplacez à l'aide du stick analogique droit et quelques boutons suffisent pour donner vos ordres auprès des Keflings. Dans un premier temps, vous récolterez les ressources nécessaires ou le demanderez à nos petits lutins tandis que d’autres deviendront convoyeurs, amenant les ressources récoltées dans vos ateliers pour être transformées en matériaux de construction et ainsi de suite… On a là un concept sympathique mais cela devient vite rébarbatif lorsqu’il faut gérer de plus en plus de Keflings. Les nouveaux bâtiments à construire se débloqueront au fur et à mesure du déroulement de l’histoire.

Par contre, on notera une évolution notable du scénario. Eh oui, des efforts ont été fournis pour proposer plus qu’un bac à sable où l’on devait construire un château. Je fais bien entendu référence ici à la trame développée dans A Kingdom for Keflings. A World of Keflings nous propose une aventure scindée en plusieurs chapitres. Votre périple vous permettra de naviguer à travers plusieurs mondes. Cette présence de plusieurs mondes développera le côté gestion du jeu avec la présence de commerçants. En outre, quelques missions, sans être spectaculaires, viennent agrémenter notre périple et permettent d’utiliser les nouvelles petites fonctionnalités intégrées à ce jeu.

UN MONDE, UN ROYAUME : PEU D’EVOLUTIONS TECHNIQUES…

A Kingdom for Keflings s'appuyait sur un design particulièrement mignon et coloré ; A World of Keflings également. Mais cela ne suffit pas à compenser les lacunes techniques. Sans être hideux, les graphismes n’ont pas été retravaillés, aucune évolution à déclarer. Des efforts auraient été grandement appréciés. Même si le design naïf et coloré reste agréable à l’œil, on regrettera notamment la modélisation anguleuse des Keflings, leur animation robotique. La présence de plusieurs mondes (royaume des glaces, royaume des forêts et royaume des sables) permet de varier les décors et les ambiances. Le cycle des saisons, présent dans le royaume des forêts, contribue lui aussi à la variation des ambiances. Mais là aussi la technique nous rattrape et le changement de saison s’accompagne de ralentissements.

Et côté ambiance sonore, ça donne quoi ? A Kingdom for Keflings souffrait d’une ambiance sonore extrêmement décevante (effets sonores et bruitages quasi-inexistants, deux ou trois thèmes plaisants et variés mais beaucoup trop courts et tournant en boucle jusqu'à l'écœurement). Bref, la marge de progression était grande et pourtant… Peu d’évolutions à se mettre sous la dent dans A World of Keflings. Les bruitages ont certes été renforcés : les Keflings parlent et grognent aussi de temps à autre. Mais la bande son est relativement moyenne. Les thèmes musicaux sont toujours trop peu nombreux. Bien que plaisants (musique traditionnelle, country...) au départ, ces derniers tournent toujours en boucle et on atteint vite l’écœurement comme dans A Kingdom for Keflings .

UN MONDE DE BÂTISSEURS …

Si j’avais un marteau… je bâtirais une ferme… Enfin pas seulement. Dès vos premiers pas dans le jeu, vous obtenez votre équipement pour récolter vos ressources et donc commencer la construction de votre royaume. Mais comme tout maitre d’œuvre qui se respecte vous avez besoin d’un plan de construction, une pression sur la gâchette RB et les plans déverrouillés dans l’arbre de construction apparaissent. Choisissez le plan voulu et appuyez sur A, il deviendra votre plan en cours d’utilisation. Une pression sur l’autre gâchette LB et l’intégralité du plan est dévoilée. Vous vous rendez compte alors que les éléments nécessaires pour ériger votre construction sont colorés. Ce signe distinctif va vous permettre d’identifier l’(les) atelier(s) où sont construits ces éléments. Dès que vous arrivez à l’atelier en question, les items éléments à construire sont estampillés d’un petit marteau jaune et dès que l’élément est construit, le petit marteau devient rose. Des marqueurs au sol vous indiquent où placer vos éléments de construction. La jouabilité a nettement été améliorée ce qui rend la construction d’autant moins douloureuse.

Parmi les nouveautés à déclarer dans le gameplay, la présence d’une équipe de bâtisseurs qui rend le jeu plus fluide : ces assistants vous apportent les éléments demandés en construction. Fini les allers-retours fastidieux. De plus, vos bâtisseurs mémorisent les plans des bâtiments déjà construits, et si vous devez construire à nouveau un bâtiment qui l’a déjà été, vos bâtisseurs finiront sa construction sans aucun problème. Une autre option bien pratique a été développée : si vous trouvez que vos bâtiments sont trop proches les uns des autres, vous avez désormais la possibilité de les déplacer. Placez vous près du bâtiment souhaité, une pression sur Y vous permet de le pousser dans n'importe quelle direction pour le déplacer à loisir (au lieu de devoir les détruire puis reconstruire comme dans A Kingdom for Keflings). Ces ajouts rendent le gameplay bien plus agréable.

Avec son interface de jeu plus souple, A World of Keflings vous occupera près de 8 heures. Le mode solo s’accompagne d’un mode multijoueur en coopération via le Xbox Live. Néanmoins cette expérience commune ne se limite qu’à s’aider à récolter et construire et ne permet pas d’interactions plus poussées. Mais outre, la présence de ce mode de jeu, on trouve enfin un mode multijoueur en local en écran splitté. Ce mode de jeu constitue un petit plus fort sympathique, d’autant plus que le concept s’y prête parfaitement. Chaque joueur est libre de ses mouvements et de ses actions : si votre géant s'éloigne trop de celui dirigé par votre comparse, l'écran se scinde en deux afin que chacun puisse laisser l'autre aller où il veut. Malgré cela, le potentiel de rejouabilité reste certes faible (absence d'opposition et d'événements aléatoires).




Détails
Graphismes
Un design particulièrement mignon et coloré mais qui n’a pas été retravaillé depuis [b] A Kingdom for Keflings [/b]. Les lacunes techniques sont toujours là (modélisation anguleuse des Keflings, animation robotique, ralentissement lors des changements de saison).
5/10
Durée de vie
A World of Keflings vous occupera près de 8 heures. Le mode solo s’accompagne d’un mode multijoueur coop sur le live et un mode multijoueur en local en écran splitté. Malgré cela, le potentiel de rejouabilité reste certes faible (absence d'opposition et d'événements aléatoires comme dans Sim City).
8/10
Le son
Un gros point noir : un peu plus de bruitages mais encore une fois trop peu de thèmes. Ceux-ci sont beaucoup trop courts et tournent en boucle jusqu'à l'écœurement.
4/10
Xbox Live
A Kingdom for Keflings proposait déjà un mode coop sur le live. Aucune évolution à signaler si ce n'est les bannières qui ne sont plus là.
6/10


Conclusion
A World of Keflings s’inscrit dans la lignée de son aîné A Kingdom for Keflings. Ce nouvel opus corrige les défauts de son ancêtre et nous propose quelques nouveautés bien agréables. Du coup, on retrouve un soft fort sympathique, bourré de bonnes intentions et particulièrement agréable à parcourir, seul ou en coopération. Une ergonomie des phases de construction repensée, un scénario, un mode multijoueur en local, voilà autant de raisons pour se laisser tenter et dépenser 800 MS Points.

7/10

 +

+ Un vrai mode histoire
+ Des défauts corrigés
+ Une interface améliorée
+ Nombreux bonus
 -

- Pas d’évolution graphique
- Trop peu de musiques
- Pas d’évènements aléatoires



Commentaires

Vous ne pouvez pas poster de commentaires car vous n'êtes pas connecté.

S'enregistrer      Se connecter


Informations légales     Nous contacter     Publicité / Annonceurs     L'équipe Xbox360france
 


Recherche avancée
Fiche du jeu
A World of Keflings

Editeur :


Développeur :
NinjaBee

Jeu disponible

Site officiel :
Pas de site officiel

Démo(s) :
aucune

Note :   7/10     Lire le test

Note des membres :   ??/10
Soyez le premier à tester ce jeu : cliquez ici

Voir la fiche complète du jeu
Tournois Sport Ladders 360
·  Full House Poker 1V1 - 800 MS POINTS
·  FIFA 13 1vs1 - 800 MS Points
·  BO II T2 R&D N
·  BO II T2 R&D H
·  BO II TEAM R&D N (T4)
·  BO II TEAM R&D H (T4)
·  BO II SOLO R&D N TABLETTE
Sondage
En attente prochain sondage

 
Sondages
En direct du Forum
> The best Xbox 360
> nouveau jeu XBOX 360 : COLOR 2
> Vos consoles SEGA

Nos partenaires
> Culture G : Régie Publicitaire
> Sport Ladders 360
> Xbox.com
> AssassinsCreed.FR
> Play3-Live
> Xbox Gamer
> Xbox-Mag.net
> Selecjeux
> Trailer4Game
> Tshirt Maout
> 360Only
> GameHope
> GAMERADIO
> JeuxCherche
> JVNews.fr
> Next Nintendo
> SEGA Mag
> shmupemall.com
> SUXBOX
> Xenon-360

Partenaires
Publicité
 
 
© 2005-2014  Xbox360France - Tous droits réservés