Mafia: Definitive Edition

En 2002, les joueurs ont pu découvrir pour la première fois Mafia : The City of Lost Heaven avec ses gangsters et son système de jeu atypique. Cet opus d’Illusion Softworks a ensuite connu deux suites : Mafia II (2010) et Mafia III (2016). Il aura fallu attendre près de dix-huit ans après pour qu’une trilogie voit le jour avec Mafia : Definitive Edition. C’est au développeur Hangar 13 que nous devons cette compilation des trois épisodes de la saga Mafia. Un remake intégral qui a été retravaillé en profondeur, que ce soit au niveau des graphismes, du gameplay, des scènes ou de la réécriture.

Bienvenue dans la mafia

Rappelons d’abord que l’action se déroule à Lost Heaven au début des années 30. Dans cette ville, nous retrouvons Tommy Angelo. Ce simple chauffeur de taxi voit un jour sa vie basculer. Il est malgré lui entrainé dans une guerre entre deux familles, celles de Don Salieri et de Don Morello. Bien que contre son gré, Tommy doit rejoindre le clan de Salieri. C’est ainsi que commence sa carrière de mafieux et qu’il se retrouve face à de nombreux problèmes.

Sur Mafia : Definitive Edition, Hangar 13 reprend une narration identique en apportant quelques optimisations. Il s’agit de petites modifications qui enrichissent davantage l’histoire déjà passionnante de Mafia originel. Pour le coup, nous avons droit à des mises en scène bien travaillées avec de belles cinématiques. Dans ce remake, les dialogues ont également été étoffés pour les rendre plus crédibles. Sans parler des visages qui sont maintenant plus convaincants avec des animations d’expressions faciales réussies et qui bénéficient des toutes dernières avancées technologiques.

Des optimisations au goût du jour

Avec ce remake, Lost Heaven fait peau neuve et les fans de la première heure prendront plaisir à se relancer dans ce jeu qui déjà à l’époque avait apporté un vrai plus dans l’univers des jeux vidéo d’action. On retrouvera donc cette ambiance qui plonge vraiment au cœur des années 30 avec des tenues, armes, décors, véhicules et autres détails qui ont été retravaillés pour rendre la ville plus vivante que jamais.

Au delà des graphisme, l’intégration de quelques nouvelles cut-scene et des moments de vie jouent réellement en faveur de cet opus pour vous offrir une expérience de jeu poignante et immersive. Remake oblige, son gameplay est aussi plus fluide. Pendant les gunfights par exemple, il est possible de changer rapidement de couverture pour éviter de se faire canarder. Au volant, la conduite est plus maniable et agréable sans perdre son attrait unique. Chaque véhicule d’époque offre de belles sensations avec un comportement différent dans les virages. Notez également que Hangar 13 a ajouté, en plus des voitures et camions, des motos. Pour les amateurs de bécanes donc, vous jouirez d’une nouvelle possibilité de gameplay.

Concernant l’ambiance sonore, l’atmosphère des années 30 est retranscrite à merveille. Musiques à la radio, sons de la ville, klaxons, etc. rien n’a été laissé au hasard. Petite mention spéciale pour les compositions signées Duke Ellington ou Django Reinhardt que l’on peut entendre au fil du jeu. Un véritable régal pour les oreilles ! En conclusion, nous disons Mafia: Definitive Edition, les yeux fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *